Les vendanges

Les grappes

 

Elles commencent environ cent jours après la fleur. Cette période peut s'échelonner de la fin août à début octobre.

  • La cueillette
  • Les vendangeurs

    La cueillette est effectuée manuellement afin de ne pas abîmer les grains et éviter une coloration accidentelle.
    La vendange se fait à maturité optimale des raisins et nécessite une équipe importante de cueilleurs.
    Les vendangeurs entrent dans les vignes deux par deux, de part et d'autre des rangs. Ils effeuillent la vigne et coupent à l'aide d'un sécateur les grappes qu'ils recueillent dans des petits seaux.
    Ces seaux sont ensuite déversés dans des cagettes en plastique, disposées à intervalles réguliers dans les rangs.


    La coupe

    Les cagettes peuvent contenir jusqu'à 50 kg de raisin. Elles sont percées de trous d’aération pour éviter l'asphyxie et l'échauffement des baies et pour favoriser l'évacuation d'eau de pluie éventuelle.
    Les cagettes pleines sont emportées avec beaucoup de précaution au pressoir ou le raisin est réceptionné, pesé puis confié au personnel du pressoir.

  • Le pressoir
  • Remplissage du pressoir

    Le raisin y est pressuré immédiatement, cru par cru et cépage par cépage. On ne pratique aucune macération.
    Les caisses de raisin sont vidées manuellement dans le pressoir jusqu'à atteindre 8000 kilogrammes de chargement.
    Les raisins doivent être versés intacts dans le pressoir.
    Le chargement du pressoir doit se faire avec une faible hauteur de chute de raisins.


    Le pressoir se ferme

    Le pressurage commence, il doit être lent, doux et progressif de manière à ce que les pigments des peaux de raisins noirs ne colorent pas le jus. Le principe consiste à faire gonfler lentement une baudruche, à l'intérieur du pressoir, qui va appuyer sur les grappes pour en extraire le jus. Cette opération dure environ 4 heures.
    L'effet recherché lors du pressurage est de faire éclater les baies pour libérer un jus limpide plutôt que de les écraser.

  • Les jus
  • Ecoulement du jus

    Le jus de pressurage est recueilli dans une cuve appelée "belon".
    La première fraction du jus écoulé s'appelle la "cuvée", elle constitue le meilleur jus.
    Pour 8000 kg de raisins, la cuvée représente 4000 litres, le reste appelé "taille" représente 1010 litres. La cuvée est séparée de la taille.

    La cuvée

    Lors de la mise en marche du pressoir, le débit d'écoulement dans le belon est très important, la surface du liquide est couverte d'un manteau de mousse à grosse bulles.

  • Sortie du pressoir
  • Nettoyage des caisses Cuves de stockage

    Durant l'opération de pressurage, le personnel du pressoir assure la réception des caisses qui serviront pour la cuvée suivante, et le nettoyage des caisses libérées par la cuvée en cours de pressurage. Ce nettoyage est automatisé.
    Lorsque le préssurage de la cuvée est terminé, le jus est stocké dans de grandes cuves en acier inoxydable, et le belon est nettoyé. Le contenu des cuves rejoindra rapidement les caves pour passer à l'étape de vinification.
    Les résidus contenu dans le pressoir, "les rafles et les aignes", sont évacués par tracteur vers d'autres centres de traitement comme les distilleries.
    Il ne reste plus qu'à recommencer l'opération pour la cuvée suivante.

    L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    Copyright Champagnes Thierry Lesne 2006 - Mentions légales. -  Réalisation et design: Arkha.